Coronavirus : l’épidémie gagne du terrain à Saint-Étienne et Toulouse

France 2

La ville de Saint-Étienne (Loire) est désormais en zone d’alerte maximale. Un gros foyer de contamination au Covid-19 y a été détecté. À Toulouse (Haute-Garonne), la situation est également peu enviable. 

Dans le courant du début du mois d’octobre, au dernier étage d’un immeuble de Saint-Étienne (Loire), la police est intervenue pour un tapage nocturne. Ils sont venus mettre fin à une soirée de 150 jeunes, qui sont venus faire la fête dans un appartement et les parties communes. Il s’agirait d’une soirée d’anniversaire qui aurait dégénéré. Les étudiants locataires auraient été dépassés et l’événement aurait été publié sur les réseaux sociaux à leur insu.

Circulation inquiétante du virus à Toulouse


À Toulouse (Haute-Garonne), la population ne se fait pas trop d’illusions : la zone d’alerte maximale devrait être déclarée sous peu. "Toulouse reste dans le viseur des autorités sanitaires, avec une circulation inquiétante du virus", explique la journaliste Marie-Candice Delouvrié depuis Toulouse. Il y a un indicateur qui n’a toutefois pas passé le seuil d’alerte : la proportion de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne