Coronavirus : l’engagement inconditionnel des soignants

France 2

Une équipe de France Télévisions a pu passer 24 heures avec une équipe médicale du service de réanimation de l’hôpital de Metz (Moselle), en première ligne contre le coronavirus.

Comme tous les matins, c’est l’heure du passage de relais entre l’équipe de nuit et celle qui va affronter cette nouvelle journée de lutte contre le Covid-19. La journée commence par une bonne nouvelle : aucun patient Covid n’est arrivé cette nuit dans le service de réanimation de l’hôpital de Metz. “Il n’y a pas eu d’entrée, mais on gère les patients qu’on a eus ces derniers temps et qui sont dans un état gravissime”, explique le docteur Cyril Cadoze, anesthésiste-réanimateur.

“Son sang passe par la machine pour être oxygéné”

Parmi eux, une patiente âgée de 45 ans, arrivée il y a 25 jours en réanimation et dont l’état préoccupe l’équipe médicale. “Tout son sang passe par la machine pour être oxygéné”, décrit le cardiologue Hugo Manzi. Toute cette semaine du 27 avril au 3 mai, c’est lui qui devra veiller sur cette patiente. Ce cardiologue a mis sa spécialité de côté pour prêter main-forte à ses collègues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne