Coronavirus : l’édition 2020 du bac en questions

France 2

Une question taraude 700 000 élèves et leurs parents : le baccalauréat 2020 aura-t-il lieu ? Alors que le confinement se prolonge, l’aménagement des épreuves semble inévitable. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a évoqué une dose de contrôle continu.

Plancher ou ne pas plancher, telle est la question, à trois mois des épreuves du baccalauréat, pour les classes de terminale. Dans tous les cas, le contrôle continu pourrait occuper une grande place, mais dans quelle proportion ? Ne pas savoir comment les épreuves vont se dérouler est une source de stress pour Emma Yazid, élève de terminale. Depuis deux semaines, elle poursuit ses courses avec son professeur de sciences économiques et sociales (SES), grâce à une messagerie en ligne.

Les modalités seront connues en fin de semaine

Selon lui, l’enseignement à distance est pratique, mais insuffisant pour préparer ces élèves à des épreuves classiques. Il espère donc un baccalauréat sur dossier, où seules le contrôle continu serait pris en compte. Si les cours pouvaient reprendre assez tôt, le bac pourrait également reposer sur quelques épreuves écrites, en plus de l’étude du dossier scolaire des élèves. Après avoir consulté les représentants de professeurs, de parents et de lycéens, Jean-Michel Blanquer annoncera en fin de semaine les modalités de cette session inédite du bac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne