Coronavirus : le tube planétaire sud-africain "Pata Pata" adapté pour lutter contre l'épidémie

Angélique Kidjo, le 24 juillet 2017, à Avignon (Vaucluse).
Angélique Kidjo, le 24 juillet 2017, à Avignon (Vaucluse). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Les paroles de la chanson ont été revisitées pour encourager la distance sociale et les règles d'hygiène, comme le fait de se laver régulièrement les mains.

Faire passer le message en musique. Le tube planétaire Pata Pata a été adapté avec de nouvelles paroles pour aider à combattre la propagation du coronavirus, a annoncé jeudi 23 avril l'Unicef. Les paroles de cette chanson de l'artiste anti-apartheid sud-africaine Miriam Makeba ont été revisitées pour encourager la distance sociale et les règles d'hygiène, comme se laver régulièrement les mains.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

"Autrefois surnommée 'la chanson la plus joyeusement provocante au monde', elle a été réenregistrée, a indiqué l'Unicef, "pour diffuser des informations et de l'espoir au temps du coronavirus". Née au Bénin, Angelique Kidjo, qui a eu pour mentor Miriam Makeba, chante cette nouvelle version, a précisé l'Unicef dans un communiqué. "Pata Pata" signifie "touche touche" dans plusieurs langues sud-africaines.

La chanson au refrain lancinant, sortie en 1967, était devenue un des symboles de la lutte de libération sud-africaine. Des couplets de la version modifiée de la chanson s'élèvent en musique pour dire désormais : "En cette époque de coronavirus, ce n'est pas le temps du toucher... Tout le monde peut aider à combattre Covid-19. Restez à la maison et attendez... Ce n'est pas du pata-pata ... Nous devons garder nos mains propres."

Voir cette publication sur Instagram

'Pata Pata’ makes everyone want to show off their dance moves! Check out @angeliquekidjo re-recording of Mama Africa’s famous track + film yourself dancing tagging  @unicefafrica or @1unicefafrica on TikTok with #nopatapata and #healthyathome. The best dance clips will make it into a star-studded music video coming mid-May! Check out the link to the song in our bio!

Une publication partagée par UNICEF Africa (@unicefafrica) le

Angélique Kidjo a déclaré que la chanson lui rappelait un ami, le vétéran de l'Afro-Jazz Manu Dibango, décédé au début du mois après avoir contracté le coronavirus. "Manu m'a inspirée. Miriam m'a inspirée. Et Pata Pata m'a donné de l'espoir", a déclaré Angélique Kidjo dans un communiqué. "Pata Pata a toujours été là pour le peuple dans une période de lutte. J'espère que [cette chanson] va aider de nouveau", a-t-elle ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne