Coronavirus : le tribunal d'Amiens s'adapte à la crise

franceinfo

Des pans entiers de l'Etat sont bouleversés. À Amiens (Somme), le tribunal a dû s'adapter. La juridiction picarde parvient à limiter les retards.

Les justiciables trouvent porte close. À Amiens (Somme), le tribunal s'est confiné. Seuls quelques magistrats et avocats peuvent y pénétrer. Certaines victimes sont autorisées à entrer dans le bâtiment pour les affaires urgentes comme les violences conjugales. La plupart des audiences ont été renvoyées, dont les comparutions immédiates.

Pionnier dans la numérisation

Certains prévenus sont entendus par visioconférence. Au ralenti et à distance, la justice n'est pas à l’arrêt pour autant. Elle télétravaille. Quand c'est possible, les magistrats traitent les dossiers et les enquêtes depuis chez eux. Un travail facilité à Amiens, puisque la juridiction est pionnière dans la numérisation des procédures. Avec cette période de confinement, toutes les affaires ne pourront pas être jugées en 2020. La machine judiciaire va devoir trouver des peines alternatives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne