Coronavirus : le tourisme au Portugal ne redémarre pas

FRANCEINFO

La saison touristique est délicate dans toute l'Europe. Les pertes financières se chiffreraient à des centaines de millions d’euros. Des millions d’emploi sont aussi en jeu. Illustration au Portugal.

La place du Rossio, au coeur de Lisbonne, a rarement été aussi peu fréquentée. En plein mois de juillet, la capitale portugaise semble désertée. Même les soldes n’attirent plus grand monde. Les commerçants comptent beaucoup sur les touristes. "Nos ventes sont terribles, pas de touristes, pas de ventes", regrette Fabio Neves, vendeur de chaussures.

Les taxis aux abois

Avec cinq millions de visiteurs annuels, le tourisme représente 18% du PIB du pays, mais la pandémie a largement affaibli le secteur. Les chauffeurs de taxis sont dans une situation critique et demandent l’intervention de l’État. 18 000 d’entre eux se retrouvent sans salaire. Du Portugal à la Grèce, le tourisme va mal en Europe du Sud. En Espagne, les plages sont moins bondées que d’habitude. Le secteur représente 14% du PIB. Face à l’urgence, le gouvernement espagnol a débloqué plus de quatre milliards d’euros pour relancer le tourisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne