Coronavirus : le secteur privé au secours du public

France 2

La situation reste très tendue en Île-de-France, où on espère avoir transféré 150 patients dans d’autres régions d’ici la fin de la semaine.

Le patron de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AH-HP), Martin Hirsch, a appelé ce jeudi 2 avril à réquisitionner des infirmières. Les hôpitaux publics reçoivent d’ores et déjà l’aide des hôpitaux privés, un phénomène assez nouveau organisé par l’Agence régionale de Santé. À Anthony (Hauts-de-Seine), près de Paris, un hôpital privé est passé en quelques jours de 14 à 39 lits de réanimation. "On ne peut plus pousser les murs", affirme le docteur Benoit Vandenbunder, médecin anesthésiste.

Entre 150 et 180 demandes de lits par jour

Une réorganisation complète de l’établissement a été faite, à la demande de l’agence régionale de Santé d’Île-de-France. L’objectif est de soulager les hôpitaux publics, submergés par la pandémie de Covid-19. Ce 2 avril, à 15 heures, seuls 135 lits étaient attribuables en Île-de-France. Le besoin quotidien oscille entre 150 et 180 lits, ce qui signifie moins de 24 heures d’autonomie sur les places disponibles. Heureusement, plusieurs sorties d'hôpital libèrent des places chaque jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne