Coronavirus : le sacrifice des soignants

franceinfo

Cinq médecins sont morts depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France. Près de 500 membres du personnel des hôpitaux parisiens sont malades. Trois sont en réanimation.

Un médecin généraliste âgé de 60 ans de L’Hôpital (Moselle) est décédé, dimanche 22 mars, quatre jours après avoir été atteint par le coronavirus. Deux autres médecins du Haut-Rhin, un gynécologue de 66 ans exerçant à Mulhouse et un généraliste de Colmar (Haut-Rhin), âgé de 68 ans, sont aussi décédés du Covid-19 dimanche.

Prêts à y retourner

De nombreux soignants sont malades. À Paris, l’AP-HP signale 490 cas positifs au coronavirus, au moins 238 au CHU de Strasbourg (Bas-Rhin). Les urgentistes sont en première ligne, les généralistes également. Les soignants testés positifs  sont confinés durant 14 jours au moins. Tous ceux contactés par franceinfo se disent prêts, une fois guéris, à retourner auprès des malades. Lundi 23 mars, 860 personnes sont mortes en France, 186 de plus en 24 heures. Près de 20 000 personnes sont malades, 8 675 sont hospitalisées, dont 2 082 en réanimation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne