Coronavirus : le rapatriement des ressortissants étrangers de Wuhan s'organise

Avec plus de 100 morts et 4 500 personnes contaminées, le bilan du coronavirus s'alourdit en Chine. Les pays étrangers s'organisent pour rapatrier leurs ressortissants.

Les ressortissants étrangers à Wuhan (Chine) devraient être évacués par avion. Les Américains quitteront le territoire chinois à 22 heures mardi 28 janvier. Ils devraient atterrir à San Francisco (Californie). Les Français attendent pour leur part toujours une date de départ. Ce sera mecredi, a annoncé le secrétaire d'Etat aux Transports. On ne sait pas encore si cela se fera à bord d'un avion civil ou militaire. À leur arrivée à Paris, ils seront placés en quarantaine durant 14 jours. Confinées, une bonne partie des familles françaises de Wuhan ont envie de partir. Certains ont néanmoins choisi de rester.

Mesures de prévention

Tandis que l'épidémie sévit en Chine, avec plus de 100 morts et 4 500 personnes contaminées, les États limitrophes commencent à mettre en place des mesures de sécurité. La Mongolie est le premier État à avoir fermé ses frontières avec le pays. Des premiers cas ont également été détectés au Canada et en Allemagne, après la détection de trois cas en France et deux aux États unis. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne