Coronavirus : le problème de l’eau en outre-mer

franceinfo

La Réunion et Mayotte sont passées au stade 2 de l’épidémie de coronavirus mardi 24 mars. Le manque d’eau pour se laver les mains inquiète dans les territoires d’outre-mer.

La Guadeloupe se prépare à lutter contre le coronavirus. Se laver les mains est une règle de base, mais comment faire quand l’eau n’arrive pas au robinet ? L’île ne manque pas d’eau, mais depuis des années la vétusté du réseau est en cause. À Grande-Terre, les coupures sont quasiment quotidiennes et la population est très inquiète. Des travaux sont en cours, mais prendront des mois.

Manque d’eau potable

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont aussi des problèmes d’eau. Depuis le passage de l'ouragan Irma, l’eau du robinet est contaminée au bromate, une substance toxique. Les habitants doivent se servir d’eau en bouteille. La Guyane, qui subit une sécheresse préoccupante, enregistre 23 cas de coronavirus. Les quartiers défavorisés de Cayenne sans électricité et sans eau préoccupent. Quand les associations installent des points d’eau, il faut parvenir à gérer l’affluence. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne