Coronavirus : le Premier ministre met en garde les Français

Edouard Philippe a repris la parole de façon plus longue samedi 28 mars pour prévenir que les jours à venir seraient beaucoup plus compliqués. De la pédagogie selon l'exécutif.

Le Premier ministre donne le ton. Le pic épidémique n'est pas atteint mais il prévient : "Le combat ne fait que commencer. Les 15 premiers jours d'avril seront difficiles mais encore plus que les 15 qui viennent de s'écouler". Renforcer l'hôpital, l'objectif du gouvernement face au risque d'engorgement des salles d'opération. Le ministre de la Santé lui a emboîté le pas en promettant une augmentation massive du nombre de lits. "Les capacités initiales de la France étaient de 5 000 lits, désormais nous comptons atteindre un dispositif de 14 000 à 14 500 lits sur tout le territoire national", a-t-il annoncé.

Dépistages multipliés

Dans les EHPAD, un dépistage plus fréquent pour le personnel soignant a été confirmé, tout comme l'isolement des malades. Olivier Véran veut aussi renforcer les dépistages. La poursuite du confinement dépendra du bilan établi en fin de semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne