Coronavirus : le Premier ministre britannique, Boris Johnson, est sorti des soins intensifs

Boris Johnson quitte le 10 Downing Street, le 13 décembre 2019, à Londres, au Royaume-Uni.
Boris Johnson quitte le 10 Downing Street, le 13 décembre 2019, à Londres, au Royaume-Uni. (KATE GREEN / ANADOLU AGENCY / AFP)

"Il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison", a indiqué son porte-parole.

Boris Johnson va mieux. Le Premier ministre britannique, contaminé par le nouveau coronavirus, est sorti jeudi 9 avril au soir des soins intensifs où il avait été transféré lundi soir. Boris Johnson reste quand même hospitalisé. "Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l'hôpital, où il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison", a indiqué le porte-parole dans un communiqué.

L'admission de Boris Johnson en unité de soins intensifs avait entraîné son remplacement provisoire par le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab à la tête du gouvernement. Mais ces dernières heures, les nouvelles étaient rassurantes. L'état de santé du Premier ministre "continue de s'améliorer", avait déjà indiqué jeudi matin Downing Street. "Le Premier ministre a passé une bonne nuit et son état de santé continue de s'améliorer en soins intensifs à St Thomas", l'hôpital du centre de Londres où il a été admis dimanche, avait déclaré son porte-parole. 

Le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires de patients malades du Covid-19, portant le total à 7 978 morts. Le virus a officiellement contaminé 65 077 personnes dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe, selon les autorités. Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a exhorté une nouvelle fois les Britanniques à respecter le confinement, qui devrait être prolongé au-delà des trois semaines initialement prévues.

Vous êtes à nouveau en ligne