Coronavirus : le port du masque en entreprise en débat

FRANCE 2

Le masque sera-t-il bientôt obligatoire en entreprise ? C'est l’objet d’une réunion qui se tient mardi 18 août au ministère du Travail entre le gouvernement, les syndicats et le patronat. Alors, quelles sont les craintes des salariés et des dirigeants à l’approche de la reprise ?

Marcher, grimper, transporter, dans un entrepôt de Challans, en Vendée, pas facile d’adapter son travail aux règles sanitaires. Alors, pas le choix, le masque y est obligatoire. La mesure est plutôt bien acceptée. "On n’est pas trop nombreux dans l’entreprise, alors ça reste encore raisonnable, mais il vaut mieux avoir le masque sur le visage par respect pour les autres personnes et pour éviter que le virus se propage trop vite", témoigne un préparateur de commandes. 

"Rester pragmatique et avoir du bon sens"

Dans les bureaux, autre méthode : la distanciation. Les postes sont éloignés, les équipes réduites, le masque ou la visière, c’est donc uniquement dans les couloirs. Pour des responsables commerciaux, difficile de faire autrement. Pour le moment, l’entreprise obéit à un protocole sanitaire sur-mesure, hérité du confinement et toujours adapté selon sa directrice, qui estime qu’il faut "rester pragmatique et avoir du bon sens". Au Medef, on milite donc pour moins de règles et plus de souplesse. Même son de cloche du côté des syndicats, qui demandent au gouvernement de faire confiance aux salariés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne