Coronavirus : le Plaquenil en rupture de stock dans les pharmacies

France 2

Parmi les médicaments dérivés de l'hydroxychloroquine, il y a la Plaquenil, un traitement indispensable pour les malades du lupus. Conséquence, certaines pharmacies sont en rupture de stock et appellent au civisme.

Cela fait dix jours que Cassandra Alexis cherche son médicament. Elle est atteinte d'un lupus et utilise le Plaquenil dans le cadre de son traitement. Il contient de l'hydroxychloroquine, présenté comme le remède miracle contre le coronavirus. Le problème, c'est qu'il est aussi indispensable à beaucoup de patients atteints de maladies auto-immunes. Dans une pharmacie d'Ile-de-France, trois boîtes sont arrivées dans la matinée, les premières en cinq jours.

Des malades inquiets d'une pénurie

Pour la présidente de l'association Lupus France qui doit prendre du Plaquenil deux fois par jour, c'est aussi la rupture. Chaque jour, elle reçoit des dizaines d'appels de malades dans le même cas. "Les gens sont inquiets de ne pas pouvoir prendre leur traitement. Il faut savoir que le Plaquenil est notre traitement de base pour le lupus, c'est le premier médicament que l'on donne, dès le diagnostic posé", explique-t-elle. Le laboratoire Sanofi assure cependant que des stocks sont en cours de production et qu'il n'y aura pas de pénurie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne