Coronavirus : "Le peuple chinois vit une tragédie"

franceinfo

Dorian Malovic, chef du service Asie au journal "La Croix", est invité dans le 23h de franceinfo à commenter l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, qui a fait plus de 500 morts en Chine et se répand petit à petit dans le monde.

Quatre villes de Chine d'une dizaine de millions d'habitants ont été placées en quarantaine. Elles sont situées tout près de Shanghai. Le virus menace cette cité de 22 millions d'habitants. "La menace s'est déplacée à 800 km de Wuhan vers l'est et c'est à côté de Shanghai. Le peuple chinois vit une tragédie. Personne n'a le droit de sortir. Les étrangers s'en vont. Ça commence à durer, à peser", explique mercredi 5 février sur franceinfo Dorian Malovic, journaliste spécialiste de la Chine.

Le flou règne autour du virus 2019-nCoV

"Les journalistes ont le droit de faire des reportages sur les actes patriotiques et les ouvriers qui travaillent, mais pas de tourner des images d'hôpitaux chaotiques et de gens emmenés au crématorium", souligne le chef du service Asie du journal La Croix.

"Il y a un nombre de morts plus importants que ce que les statistiques disent. De nombreux cadavres ne sont pas enregistrés", assure-t-il. "On ne sait pas encore grand-chose sur ce virus, même si les chercheurs ont séquencé son génome. Il plane sur ce virus un certain mystère", rappelle Dorian Malovic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne