Coronavirus : le seuil des 1 000 morts franchi en France, le nombre de décès continue de progresser en Italie et en Espagne

Des malades du coronavirus pris en charge dans le service intensif de l\'hôpital Casal Palocco près de Rome (Italie), le 24 mars 2020. 
Des malades du coronavirus pris en charge dans le service intensif de l'hôpital Casal Palocco près de Rome (Italie), le 24 mars 2020.  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

L'Italie reste le pays le plus touché par l'épidémie, devant l'Espagne et la France.

Alors que les pays se confinent les uns après les autres, l'Europe reste l'épicentre de l'épidémie de coronavirus. En France, le nombre de décès a franchi la barre des 1 000 morts à l'hôpital, avec 1 100 décès enregistrés depuis le début de l'épidémie, soit 240 de plus en 24 heures, a annoncé mardi 24 mars le directeur général de santé. Au total, 2 516 patients étaient mardi soir en réanimation, soit 434 de plus en 24 heures, sur un total de 10 176 patients hospitalisés (+ 1 501 en 24 heures), selon Jérôme Salomon.

Ce bilan ne concerne toutefois que les personnes admises à l'hôpital. Or, "on sait que les décès à l'hôpital ne représentent qu'une faible part de la mortalité", a reconnu le DGS, alors que l'inquiétude monte notamment sur la mortalité dans les Ehpad, où les décès se multiplient. Quelque "85% des décès enregistrés surviennent chez des personnes de plus de 70 ans", a précisé Jérôme Salomon, en qualifiant l'épidémie "d'inédite, sévère et rapide".

L'Italie est le pays le plus touché avec 6 800 morts

En Italie, le nombre de personnes tuées par le coronavirus est reparti mardi à la hausse, après deux jours de baisse, avec 743 morts. Mais la contagion semble confirmer son ralentissement, selon le bilan de la protection civile.

Avec plus de 6 800 morts, la péninsule est le pays le plus cruellement frappé par la pandémie. Ce bilan fait état d'une hausse de 8% des cas positifs (près de 70 000 au total), comme lundi, soit les plus faibles taux depuis l'arrivée de la pandémie en Italie.

"Les mesures prises il y a deux semaines commencent à avoir un effet", s'est félicité Angelo Borrelli, le chef de la protection civile italienne, dans un entretien à La Repubblica.

L'Espagne demande l'aide humanitaire de l'Otan

Deuxième pays le plus touché en Europe, l'Espagne a pour sa part demandé mardi l'aide humanitaire de l'Otan alors qu'elle enregistrait un nouveau record de 514 morts du Covid-19 en 24 heures, portant le bilan total à 2 696.

Selon ces chiffres publiés par le ministère de la Santé, le nombre total de cas confirmés a, lui, progressé de 20% de lundi à mardi et s'approche des 40 000 avec 39 673, alors que les autorités multiplient les tests.

"Nous sommes dans la semaine difficile", durant laquelle "nous attendons" de voir si, grâce au strict confinement de la population, "nous allons réussir à atteindre le pic (de l'épidémie) et commencer à voir baisser le nombre de cas", a expliqué le directeur du Centre d'alertes sanitaires Fernando Simon lors de son point presse quotidien.

Vous êtes à nouveau en ligne