Coronavirus : le Grand Est sous surveillance

franceinfo

En à peine une semaine, le nombre de cas détectés a triplé dans deux départements du Grand Est : la Meuse et la Meurthe-et-Moselle.

Dans une école de Meurthe-et-Moselle, il n'y avait pas de cours au programme vendredi 12 juin. Tous les élèves ont dû aller se faire dépister au coronavirus. "Un cas a été détecté dans la classe de mon fils. Je trouve ce dépistage très bien et très rassurant pour nous", déclare la maman d'un élève. Avec cinq cas, le village qui abrite l'école est devenu un nouveau foyer ces derniers jours, ce qui fait craindre un rebond de l'épidémie.

L'ARS se montre rassurante

Le 7 juin, la Meurthe-et-Moselle enregistrait plus de 22 cas pour 100 000 habitants. Dans la Meuse, le nombre de nouveaux cas a quasiment été multiplié par quatre entre le 2 et le 7 juin. Ces chiffres attirent l'attention des autorités, puisque le seuil de vigilance est fixé à 10 cas pour 100 000 habitants. Mais l'Agence régionale de santé se montre rassurante, en affirmant que "la Meurthe-et-Moselle et la Meuse sont des départements qui testent beaucoup leur population, ce qui engendre mécaniquement une plus forte détection".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne