Coronavirus : le Grand Est reçoit le renfort de l’armée

France 2

À l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), d'où s'exprime en direct la journaliste Ambrine Bdida, les places en réanimation sont déjà occupées depuis plusieurs jours. Mercredi 18 mars, six patients ont été évacués par l’armée dans le sud de la France.

L’armée doit installer un hôpital de campagne, mais il va falloir patienter plus d’une semaine pour le voir fonctionner. "Cela va prendre du temps, c’est un dispositif lourd qui nécessite beaucoup de logistique. Jeudi 19 mars, des militaires sont venus à l’hôpital de Mulhouse et on ne sait pas exactement ce qu’il s’est dit, mais ce qu’on a pu entendre, c’est qu’ils hésitaient sur le choix de l’emplacement de cet hôpital", explique jeudi midi la journlaiste de France Télévisions Ambrine Bdida en direct de Mulhouse.

"Dispositif probablement en place d’ici le 27 mars"

Il semblerait que l’hôpital militaire de campagne soit installé sur le parking le plus proche des urgences. "Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura bien plusieurs structures modulaires sous tentes avec une capacité d’une trentaine de lits en réanimation. Mais il va falloir plusieurs jours pour les installer. Le dispositif sera probablement en place d’ici le 27 mars. En attendant, des renforts de personnel de toute la France devraient arriver pour soulager le personnel médical alsacien", conclut la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne