Coronavirus : le gouvernement met en place des aides pour les entreprises

France 2

Mercredi 11 mars, 1 725 entreprises avaient demandé de pouvoir appliquer le chômage partiel. 24 heures plus tard, elles sont 3 600 et 60 000 salariés sont concernés. Le jeudi 12 mars, Emmanuel Macron a promis un usage massif du chômage partiel, ainsi qu'un report des cotisations sociales.

Une entreprise dans le rouge, à cause de l'épidémie de Covid-19. Depuis 15 jours, elle qui propose des diners à bord de bus dans la capitale voit ses clients déserter. Huit personnes au lieu d'une trentaine habituellement sont présents alors que son carnet de réservations se vide de jour en jour. "On a quasiment qu'un service tous les soirs depuis le 1er mars", s'inquiète Jean-Christophe Fournier, cofondateur de Bustronome. Au total, selon lui, son entreprise a perdu 100 000 euros de chiffre d'affaires depuis le début du mois.

La mise en place d'un fonds de solidarité

En réponse à l'inquiétude des chefs d'entreprise, le ministre de l'Économie a annoncé différents dispositifs, comme le report des charges et la possible mise en place d'un fonds de solidarité pour les petites sociétés au bord de la faillite. Il souhaite également déplafonner le chômage partiel, passant du Smic horaire à 1,5 ou deux Smic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne