Coronavirus : le difficile accès aux tests

France 2

Des personnes souffrant des premiers symptômes du Covid-19 en réclament. Mais ils ne semblent plus être la priorité, sauf pour les cas les plus graves.

Il les attendait depuis des jours. Un biologiste du Haut-Rhin a reçu les masques indispensables pour réaliser les tests du nouveau coronavirus. "Avec 200 masques sur l'ensemble de mes laboratoires, je pense tenir dix jours, pas beaucoup plus", explique le Dr Adrien Bihl, qui va pouvoir distribuer les premiers kits dans ses laboratoires. Au total, seulement 50 tests pourront être effectués chaque jour à partir de lundi 16 mars.

Priorité donnée aux personnes hospitalisées

Personne ne peut obtenir un test directement. Un jeune homme dont l'ami a des symptômes de Covid-19 en a fait l'expérience. "En arrivant sur place, le médecin nous a dit qu'il n'y avait pas de dépistage dans ce centre de santé. Il est possible que je contamine des personnes plus vulnérables, comme des personnes âgées", précise Mickael Pantier. Qui peut faire le test ? Dans les zones où le virus circule, il n'est plus systématique. La priorité est donnée aux personnes hospitalisées et aux soignants qui présentent des symptômes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne