Coronavirus : le dépistage "n'est pas du flicage, mais de l'évidence" estime le Pr Jean-Daniel Lelièvre

franceinfo

Pour commenter le bilan de 27 000 morts liés au coronavirus en France, Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), est l’invité du JT du soir de franceinfo mercredi 13 mai.

"Il n’y a pas de nouvelles infections" au coronavirus, assure le professeur Jean-Daniel Lelièvre sur franceinfo mercredi 13 mai. "Les chiffres des décès quotidiens reflètent simplement l’évolution de certains patients hospitalisés en réanimation. Ils vont y rester très longtemps. Ils vont avoir des soins importants, voire des complications, et ce sont les décès de ces personnes que l’on voit encore à l’heure actuelle", précise le chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Il souhaiterait que soit donnée aux Français une vision plus globale de l'épidémie, estimant que le bilan quotidien partagé par les médias chaque soir était "très angoissant".

Une prime de 1 500 euros "bienvenue"

Les soignants de 40 départements vont toucher une prime de 1 500 euros. "Cette prime est bienvenue, car le personnel a donné énormément de lui-même pour prendre en charge les patients", comment l'infectiologue, qui appelle les Français à "se faire dépister au moindre symptôme, ainsi que leur entourage pour très vite circonscrire les foyers d’infections. Ce n’est pas du flicage, c’est de l’évidence". Enfin, le professeur Jean-Daniel Lelièvre juge "indispensable de discuter au niveau mondial de la disponibilité du futur vaccin". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne