Coronavirus : le déficit de la Sécu plonge à 41 milliards d'euros, "du jamais-vu", selon le ministre des Comptes publics

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, le 17 avril 2020, lors d\'une conférence téléphonique avec les représentants du secteur touristique, au ministère de l\'Economie, à Paris.
Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, le 17 avril 2020, lors d'une conférence téléphonique avec les représentants du secteur touristique, au ministère de l'Economie, à Paris. (THOMAS COEX / AFP)

Gérald Darmanin s'exprimait, ce mercredi après-midi, lors d'une audition par la commission des Affaires sociales du Sénat. Le précédent record de 2010, qui était de 28 milliards d'euros, est largement dépassé.

Le trou de la Sécu s'agrandit. Le coronavirus va faire exploser le déficit de la Sécurité sociale à plus de 41 milliards d'euros, "du jamais-vu" même au plus fort de la crise financière, a prévenu mercredi 22 avril le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus et le confinement dans notre direct

Le record de 2010 (28 milliards) est effacé et ce montant, "qui peut donner le tournis", reste de surcroît "une hypothèse favorable", compte tenu notamment de probables annulations de cotisations dans "certains secteurs" comme la restauration, l'hôtellerie ou le tourisme, a indiqué Gérald Darmanin lors d'une audition par la commission des Affaires sociales du Sénat.

Plus de 10 millions de salariés, soit plus d'un salarié du secteur privé sur deux, sont actuellement concernés par le chômage partiel, selon la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Il s'agit d'un chiffre "considérable", a-t-elle précisé sur BFM Business.

Vous êtes à nouveau en ligne