Coronavirus : le Covid-19 a fait 1 770 morts en Chine, selon un nouveau bilan

Des médecins, dans un hôpital de Wuhan, en Chine, dimanche 16 février 2020. 
Des médecins, dans un hôpital de Wuhan, en Chine, dimanche 16 février 2020.  (AFP)

En dehors de la Chine continentale, où au moins 70 500 personnes ont été infectées, près de 600 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays.

Voici de nouveaux chiffres officiels. Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale Covid-19 est monté lundi 17 février à 1 770 morts en Chine continentale, selon les autorités chinoises. La plupart de ces décès ont été comptabilisés dans la province du Hubei (centre), où l'épidémie a débuté.

Ce chiffre confirme un ralentissement du nombre quotidien de nouveaux décès (105 lundi contre 142 dimanche et 143 samedi). De plus, le nombre de nouveaux cas recensés en dehors du Hubei était de seulement 115 lundi, contre près de 450 une semaine plus tôt.

En dehors de la Chine continentale, où au moins 70 500 personnes ont été infectées, près de 600 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays.

Une propagation "impossible à prévoir" 

Si ce nouveau bilan semble confirmer une décrue, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que la propagation du coronavirus reste "impossible à prévoir".  "Nous demandons à tous les gouvernements, toutes les sociétés et tous les organismes de presse de travailler avec nous pour déclencher le niveau d'alarme idoine sans souffler sur les braises de l'hystérie", a lancé Tedros Adhanom, à la conférence de Munich sur la Sécurité. Des experts internationaux dépêchés à Pékin par l'OMS ont par ailleurs commencé à discuter avec leurs homologues chinois.

Dans le reste du monde, l'épidémie maintient la planète en alerte. Un premier décès hors d'Asie, un touriste chinois de 80 ans hospitalisé en France, et un premier cas sur le continent africain, en Egypte, ont été recensés ces derniers jours. Taïwan a aussi annoncé dimanche son premier mort, un chauffeur de taxi de 61 ans. Le principal foyer d'infection hors de Chine reste le paquebot de croisière Diamond Princess, toujours en quarantaine dans un port japonais : 355 cas de contamination y ont été confirmés, dont 70 nouveaux cas annoncés dimanche.

Vous êtes à nouveau en ligne