Coronavirus : le Brésil confronté à un nombre record de nouvelles contaminations

Un manifestant portant un masque de protection et un drapeau du Brésil, lors d\'une manifestation en soutien au président Jair Bolsonaro, le 14 juin à Sao Paulo.
Un manifestant portant un masque de protection et un drapeau du Brésil, lors d'une manifestation en soutien au président Jair Bolsonaro, le 14 juin à Sao Paulo. (AMANDA PEROBELLI / X06790)

Des épidémiologistes estiment que les chiffres officiels pourraient être largement sous-estimés dans ce pays de 212 millions d'habitants, le deuxième le plus touché derrière les Etats-Unis.

Le nombre de nouvelles contaminations n'avait jamais été aussi élevé. Le Brésil a enregistré, mardi 16 juin, 34 918 nouveaux cas de Covid-19 et 1 282 décès liés au nouveau coronavirus dans les dernières vingt-quatre heures, selon les chiffres révélés par le ministère de la Santé. La maladie a désormais fait plus de 45 000 dans le deuxième pays le plus touché au monde après les Etats-Unis.

Des épidémiologistes estiment que les chiffres pourraient être bien plus élevés en réalité, la population ayant encore peu de tests à sa disposition. L'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), le bureau de l'Organisation mondiale de la santé pour les Amériques, a de nouveau exprimé sa préoccupation au sujet de la situation dans ce pays de 212 millions d'habitants.

Le président brésilien Jair Bolsonaro – qui a comparé le virus à une "petite grippe" – a rejeté les mesures de confinement mises en œuvre par les autorités étatiques et locales. Le leader d'extrême droite soutient que l'incidence économique de telles mesures peut être pire que le virus et a vanté des médicaments comme la chloroquine et l'hydroxychloroquine, malgré les avis contraires des scientifiques.

Vous êtes à nouveau en ligne