Coronavirus : l’angoisse persiste chez les malades non-testés

France 2

Durant cette crise sanitaire, au-delà des décès et des cas hospitalisés, de nombreuses personnes ont présenté des symptômes, mais n’ont pas été dépistées. Elles restent ainsi dans l’angoisse, à domicile.

De nombreux malades n’ont pas accès aux tests du Covid-19, et sont diagnostiqués par leurs médecins généralistes. C’est le cas des six membres de la famille Long. La mère, Anne-Claire Long, explique : "Le fait de ne pas avoir été testé, on ne sait pas si on stress pour rien, et surtout on ne sait pas si on est encore contagieux, on ne se dit pas ‘ça y est, le plus dur est passé'." Pauline Clochet a également été suivie par son généraliste. Elle a connu deux semaines de fatigue, de perte de goût et d’odorat.

90 605 diagnostics posés sans test

Aujourd’hui, Pauline va mieux, mais reste inquiète. "Chaque jour on apprend de nouvelles choses (…) Ce qui me rassurerait, c’est pas tant de faire le test, mais de savoir si je suis vaccinée en quelque sorte, si je suis immunisée." Entre le 23 et le 29 mars, 90 607 malades du Covid-19 ont été diagnostiqués sans test par les médecins généralistes. Dans un cabinet parisien, 35 à 40 cas sont diagnostiqués chaque jour. Des malades qu’il faut accompagner et surtout rassurer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne