Coronavirus : la solidarité des propriétaires d’appartement pour les soignants en Île-de-France

France 2

Certaines personnes ont fait preuve de bassesse en demandant aux soignants de quitter leurs logements, de peur d’être contaminés par le Covid-19. Mais une solidarité, au contraire, s’organise dans le même temps pour leur proposer des logements.

Hélène Bougassas n’est pas une locataire ordinaire. Voilà quelques jours que cette interne aux urgences de Meaux (Seine-et-Marne) a posé ses valises dans un appartement parisien. Elle ne paye aucun loyer. Tout s’est fait en quelques clics, en trouvant une annonce d’appartement destinée à un soignant. "C’est inespéré. Et puis c’est uniquement sur la confiance, on ne s’est jamais vraiment rencontré, c’était un échange par mail, par téléphone", raconte-t-elle.

Réduction de temps de trajets quotidiens de moitié

"Je ne le remercierai jamais assez de ce prêt d’appartement gratuitement", ajoute la jeune-femme. L’emplacement de cet appartement lui a permis de réduire ses trajets quotidiens de moitié. Et c’est précieux lorsqu’on enchaîne les journées de garde aux urgences. Son propriétaire, à Bordeaux en Gironde, ne s’attendait pas à recevoir autant de réponses : une quarantaine en deux, trois jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne