Coronavirus : la situation au Brésil devient alarmante

FRANCE 2

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de la situation en Amérique latine et plus particulièrement au Brésil, où le nombre de victimes croît toujours plus.

Des fossoyeurs travaillent sans relâche dans ce cimetière de São Paulo, au Brésil. Les funérailles à la chaîne symbolisent la progression alarmante de l’épidémie dans ce pays, près de 1 200 morts entre jeudi 21 et vendredi 22 mai. "Ils nous appellent cinq par cinq pour faire cinq enterrements à la suite. On ne peut pas faire de veillée funèbre, on ne peut rien faire. Le corps est transporté de l’hôpital jusqu’ici", explique la fille d’une victime du Covid-19.

La chloroquine recommandée par le président

En dépit de ces chiffres inquiétants, le président brésilien, Jair Bolsonaro, campe sur ses positions et appelle une nouvelle fois à une reprise de l’activité économique. Il conseille aussi l’usage de la chloroquine pour ceux qui présenteraient des symptômes légers de la maladie. Certains habitants voient dans cet antipaludéen la planche de salut. "J’en suis un exemple vivant, j’en ai pris de la chloroquine et mon état s’est amélioré. Mais je pense qu’il faut que ce soit pris dans un contexte ambulatoire", indique Alexandre Mage, un homme d’affaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne