Coronavirus : la Russie subit l'épidémie de plein fouet malgré les apparences

Vladimir Poutine ne semble pas très inquiet par la pandémie de Covid-19 et pourtant. En Russie, malgré l'optimisme du président, la situation s'aggrave.

Malgré l'interdiction de rassemblement, à Vladikavkaz, des Russes ont défié les autorités locales. Dans cette ville du Caucase, plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre le confinement. Ils le jugent inefficace et économiquement dangereux dans une région parmi les plus pauvres de Russie. A Moscou en revanche, le confinement semble respecté. Depuis plus de trois semaines désormais, les écoles et les transports sont fermés, ainsi que les commerces, les bars et les restaurants.

"Tout est contrôlé", selon Poutine

Officiellement, le pays compte plus de 47 000 cas de coronavirus et 405 morts, mais l'épidémie progresse chaque jour. Alors, de nouveaux hôpitaux sont construits dans des temps records pour accueillir des malades. Et dans les discours, Vladimir Poutine se veut rassurant : "A tous les niveaux, le gouvernement travaille de manière ordonnée et responsable. Tout est contrôlé parfaitement. Notre société est unie face à cette menace commune", avance-t-il assis dans un fauteuil blanc devant une cheminée du Kremlin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne