Coronavirus : la rentrée des classes se précise

La rentrée sera particulière pour les élèves le 11 mai, du moins pour les premiers concernés, les plus jeunes. Le retour en classe se fera en plusieurs étapes, a confirmé Jean-Michel Blanquer mardi 21 avril. Des mesures sanitaires renforcées seront mises en place.

C'était l'une des annonces du déconfinement très attendu : la réouverture des écoles avec plus de douze millions d'élèves concernés. Mardi 21 avril, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education Nationale a dévoilé ses pistes pour un retour progressif en classe. Après huit semaines d'interruption, la rentrée devrait se faire en trois étapes. Dès le 11 mai, les élèves de grande section, CP et CM2 retrouveront les bancs de l'école. Une semaine plus tard, ce sera au tour des sixièmes, troisièmes, premières et terminales ainsi, que certains lycéens en bac professionnel. Enfin, retour à la normale pour toutes les classes à partir du 25 mai.

Ne pas "boucler les programmes à tout prix"

Une reprise différenciée par niveaux avec une priorité donnée aux classes charnières, comme l'explique Jean-Michel Blanquer : "Le but n'est pas de boucler les programmes à tout prix, ce serait un but artificiel. En revanche, il est de pouvoir faire le point sur là où en est chaque élève et comment on le consolide dans ses apprentissages notamment pour qu'il puisse bien réussir l'année suivante".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne