Coronavirus : la rééducation des patients Covid est parfois indispensable

France 2

Les cas graves de Covid-19 doivent souvent s'astreindre à une rééducation longue afin de recouvrir leur capacités respiratoires.

Depuis le 19 mars en France, mardi 24 novembre, 230 368 personnes ont été hospitalisées en France pour cause de Covid-19, dont 36 808 en réanimation. Pour les cas les plus graves, ceux placés sous assistance respiratoire, la reconstruction est compliquée et nécessite une rééducation parfois très longue. Pour Abderrahmane Tamdjirt, pédaler demande un effort considérable, alors que ça fait pourtant deux mois qu'il est sorti de réanimation où il avait été admis en urgence. Il conserve encore des séquelles du Covid, et plusieurs fois par jour il a des soins et doit s'atteler à la rééducation. Il n'est pas considéré comme guéri. 

Être en autonomie respiratoire 

"Je veux retrouver ma famille", clame-t-il comme un leitmotiv pour se remettre plus vite. Mais pour le moment, il n'a pas d'autonomie respiratoire, et reste dépendant de doses d'oxygène. "Même si ce sera long, je tenterai, je ferai de mon mieux", assure-t-il. Et quand le médecin baisse la dose d'oxygène administrée chaque jour, c'est déjà une petite victoire. Une récupération complète ne se fait qu'après plusieurs mois de rééducation, explique son médecin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne