Coronavirus : la reconnaissance de maladie professionnelle devrait-elle s'arrêter aux soignants ?

France 2

La reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle pour tous les personnels soignants est désormais officielle. Une annonce qui suscite beaucoup de réactions en dehors des professions de santé.

Une décision exceptionnelle a été annoncée mardi 21 avril par le gouvernement. "Pour tous les personnels soignants, la maladie Covid-19 sera reconnue automatiquement comme maladie professionnelle", a déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Une reconnaissance automatique qui ouvre droit à une prise en charge à 100% des frais médicaux ainsi qu'à des indemnités en cas d'incapacité de travail partielle ou permanente. 

Les personnels de santé se réjouissent, mais pas seulement

"Le soignant n'aura pas à démontrer qu'il a été contaminé sur son lieu de travail, on considèrera qu'il l'a été", a encore annoncé Jérôme Salomon. Cela réjouit une majorité des personnels de santé, que ce soit dans les hôpitaux, en Ehpad ou en ville. Néanmoins, dans un communiqué, l'Académie de médecine prend position. Elle recommande que la reconnaissance ne profite pas qu'aux professionnels de santé, mais aussi aux "personnels travaillant pour le fonctionnement indispensable du pays (alimentation, transports en commun, sécurité…)". Une opinion largement partagée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne