Coronavirus : la recherche d’un vaccin avance bien en Chine

franceinfo

Un laboratoire chinois affirme avoir mis au point un traitement contre le coronavirus. Il est testé dans la plus grande université de Pékin. Il permettrait d’accélérer la guérison et d’immuniser temporairement.

Depuis janvier, c’est la course au vaccin contre le Covid-19. En Chine, quatre laboratoires sont autorisés à mener des essais cliniques. Parmi eux, Sinovac. Ce laboratoire renommé de Pékin est bien gardé. Une centaine d’experts travaillent jour et nuit depuis janvier sur un vaccin. Il n’est pas encore homologué. En accéléré, les essais cliniques s’enchaînent. 

144 volontaires humains

Mi-avril, 144 volontaires se font injecter le sérum pour s’assurer d’ici juin qu’il n’est pas dangereusement pour l’homme. "Pour l’instant, on a constaté aucun effet secondaire sur les volontaires", assure Weidong Yin, directeur de Sinovac. "On doit maintenant évaluer son efficacité", indique-t-il. Ce sera l’objet de la phase 3 qui n’a pas commencé. Mais le vaccin est déjà produit à des milliers d’exemplaires. En décembre, les essais cliniques seront terminés et Sinovac espère que son vaccin sera sur le marché en 2021.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne