Coronavirus : la pilule contraceptive sera délivrée sans ordonnance jusqu'au 31 mai

Une plaquette de pilule contraceptive, le 16 novembre 2016.
Une plaquette de pilule contraceptive, le 16 novembre 2016. (VOISIN / PHANIE / AFP)

Comme tous les médicaments liés aux traitements chroniques, les pharmacies sont autorisées à délivrer ce moyen de contraception pour tenir jusqu'au 31 mai.

Si vous prenez une pilule contraceptive, soyez rassurées : le confinement décidé pour endiguer la pandémie de coronavirus ne doit pas vous empêcher de poursuivre votre traitement. Les pharmaciens sont autorisés, depuis dimanche 15 mars et jusqu'au 31 mai, à délivrer des médicaments sans renouvellement d'ordonnance. Cette mesure, qui fait l'objet d'un décret paru au Journal officiel, comprend la pilule contraceptive pour les femmes. Néanmoins, il faut présenter son ancienne ordonnance.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Les pharmaciens sont invités à fournir au patient, "dans le cadre de la posologie initialement prévue", un nombre de boîtes suffisant pour permettre la poursuite de son traitement jusqu'à la fin du mois de mai. Les traitements seront remboursés dans les conditions habituelles.

"Le droit des femmes à disposer de leur corps est fondamental et ne saurait être remis en cause en temps de crise sanitaire, comme celle que nous connaissons aujourd'hui, a rappelé, mercredi, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Aucune femme en France ne peut être empêchée d'accéder à la contraception, le gouvernement s'y engage."

Vous êtes à nouveau en ligne