Coronavirus : quand le confinement se prolonge

France 2

Parmi les mesures du déconfinement, le gouvenement français avait conseillé aux personnes à risque de rester chez eux. Une situation difficile à vivre pour ces derniers. 

Pour Manuel Duart, le bricolage est une façon comme une autre de s’occuper pendant le confinement. Cependant, après deux mois d'isolement lié à la crise sanitaire du Covid-19, il a fait le tour de son domicile, en Charente. “Tout ce que j’ai pu faire, j’en arrive au bout et c’est vrai que je commence à saturer un peu. Le temps se fait de plus en plus long”, indique t-il.

Des problèmes de santé peu compatibles avec le confinement

À 51 ans, Manuel Duart s’est vu conseiller par son médecin de rester confiné, malgré le déconfinement prononcé au 11 mai. Il souffre de surpoids, de diabète et de problèmes cardiaques. Il ne sort que tous les quinze jours, pour faire ses courses. Agent administratif, il ne peut pas faire de télétravail. Une somme de facteurs qui le font se sentir isolé. “Pour moi, le plus dur actuellement, c’est de savoir mes collègues au travail et moi, le vilain petit canard, être mis à l’écart”, confie t-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne