Coronavirus : la période de confinement est prolongée de deux semaines, jusqu'au mercredi 15 avril, annonce le Premier ministre

Le Premier ministre Edouard Philippe à la sortie du Conseil des ministres, le 27 mars 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe à la sortie du Conseil des ministres, le 27 mars 2020. (MAXPPP)

Depuis l'Elysée, où il s'exprimait, Edouard Philippe a justifié ce choix car "nous n'en sommes qu'au début de la vague épidémique".

Il faudra encore patienter avant de pouvoir sortir librement de chez soi : la période de confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus est prolongée de deux semaines partout en France. C'est-à-dire jusqu'au mercredi 15 avril.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

"Il est clair que nous n'en sommes qu'au début de la vague épidémique, a déclaré Edouard Philippe, vendredi 27 mars, à la sortie du Conseil des ministres. Elle a, c'est vrai, submergé le Grand Est depuis plusieurs jours, elle arrive en Ile-de-France et dans les Hauts de France." Le Premier ministre a précisé que cette période "pourra être prolongée si la situation sanitaire l'exige".

Il a également tenu à "remercier les Français pour leur civisme, leur patience et leur solidarité", avant de donner rendez-vous "demain", samedi, "pour un point complet avec le ministre de la Santé, Olivier Véran".

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Eclairage. Pourquoi Mayotte redoute "un tsunami" avec la crise sanitaire qui s'annonce

• Infographies. Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses

• Témoignage. "Je n'ai personne sur qui m'appuyer" : le confinement "angoissant" de Lisa, enceinte de cinq mois et vivant seule avec son fils

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne