Coronavirus : la Louisiane, l'Etat de tous les dangers

franceinfo

Aux Etats-Unis, le coronavirus exacerbe les inégalités déjà existantes. C'est notamment le cas en Louisiane.

Plus aucune note de musique dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Plus de jazz, plus de fête, mais des habitants cloîtrés. "Je pense que la chose la plus choquante selon moi c'est de voir la vie qui s'arrête et ces rues désertes, alors qu'elle étaient auparavant remplies de centaines de personnes quotidiennement", raconte Manon Gerent, habitante de la Nouvelle-Orléans.

Le coronavirus trois fois plus mortel à la Nouvelle-Orléans qu'à New-York

Rapporté à la population, le coronavirus est trois fois plus mortel à la Nouvelle-Orléans qu'à New-York. Il y a une semaine, quatre membres d'une même famille, la mère, âgée de 86 ans, et ses quatre fils, ont été emportés par le virus. Mais alors pourquoi autant de morts ? Fin février, la ville a accueilli le carnaval, mais aussi la Saint-Patrick le 17 mars. Les inégalités sociales sont aussi un facteur très important, puisqu'en Louisiane, 70% des morts sont des noirs, alors qu'ils ne représentent que 30% de la population.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne