Coronavirus : la Japan Expo reportée du 15 au 18 juillet 2021, annoncent les organisateurs

Des visiteurs de la Japan Expo 2019, le 4 juilet (illustration).
Des visiteurs de la Japan Expo 2019, le 4 juilet (illustration). (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Mi-avril l'annulation de l'édition de 2020 avait été annoncée en raison de l'épidémie de coronavirus

La 21 édition de Japan Expo, le plus important festival européen dédié à la culture japonaise qui se tient tous les ans au parc des expositions de Villepinte en région parisienne, est reportée du 15 au 18 juillet 2021, annoncent les organisateurs vendredi 24 avril. 

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

Mi-avril, l'annulation de l'édition de 2020 avait été annoncée en raison de l'épidémie de coronavirus. "Notre priorité est la sécurité de tous les intervenants et de tous les visiteurs du festival, avancent les organisateurs. Il est inconcevable pour nous de faire un Japan Expo sans que toutes les conditions de qualité et de sécurité soient réunies". 

Un festival non subventionné

Le festival attire chaque année quelque 250 000 personnes. Japan Expo est indépendant, ne touche pas de subventions, ni de la France, ni du Japon. Les seuls revenus sont ceux générés par la vente des tickets et des stands. Les entreprises et leurs collaborateurs qui y participent "représentent plus de 10 000 personnes qui ne pourront pas travailler cet été, et pour qui l’impact économique sera terrible à titre personnel", expliquent les organisateurs qui restent malgré tout optimistes.

La situation est délicate mais, en 20 ans, nous en avons vu de toutes les couleurs et nous sommes toujours là.Extrait du communiqué de presse

"Grâce au soutien de tous – équipe, saisonniers, visiteurs, prestataires, intervenants, exposants – et à notre passion commune, nous nous relèverons et Japan Expo sera plus fort", promettent-ils. Japan Expo constitue l'un des rendez-vous majeurs pour les éditeurs de mangas. En France, c'est l'un des secteurs les plus dynamiques de l'édition française.

Vous êtes à nouveau en ligne