Coronavirus : la guerre des masques a commencé

La guerre des masques a commencé. Une lutte d'influence qui se joue entre la commande et l'acheminent. Les Chinois vendent notamment au plus offrant.

C'est devenu une plaque tournante de l'économie du masque. Shanghai (Chine), la plaque tournante de masques médicaux s'est établie. Des centaines de pays s'arrachent les palettes de masques et les enchères montent. Une région française en aurait même fait les frais cette semaine. "Il y a effectivement une région qui se retrouve dans une situation où sur le tarmac, il a une puissance étrangère qui a mis trois fois le prix pour récupérer la cargaison", atteste Renaud Muselier, président de la région PACA.

Les Américains paient trois fois plus

Selon lui, ce sont des Américains qui ont surenchéri au pied de l'avion au dernier moment pour récupérer la cargaison. La région Île-de-France a aussi été victime d'une mésaventure. "On a eu plusieurs aléas de commande, d'abord, on avait essayé de commander un lot qui a été vendu à des Américains, trois fois le prix", explique la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne