Coronavirus : la France a-t-elle atteint le plateau épidémique ?

France 2

Le confinement, c’est une vie sauvée toutes les 8 minutes, a affirmé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Les derniers chiffres semblent encourageants, vendredi 10 avril. Les précisions de l’épidémiologiste Daniel Lévy-Bruhl, en duplex sur France 2.

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie de coronavirus, jeudi 9 avril, le solde entre les entrées et les sorties en réanimation était négatif. Peut-on dire que nous avons atteint le plateau épidémique, phénomène décrit par de nombreux spécialistes ? “On peut parler de résultats encourageants (...) Ce qu’on observe, c’est une diminution ces derniers jours du nombre de personnes qui ont consulté un médecin ou des urgences hospitalières pour une suspicion de Covid-19 (...) et du nombre d’hospitalisations”, indique l’épidémiologiste Daniel Lévy-Bruhl, en duplex dans le 13 Heures.

3% des décès concernaient des moins de 65 ans en parfaite santé

“Nous sommes toujours dans une situation critique quant à la capacité du système hospitalier à prendre en charge de manière optimale tous les patients qui en ont besoin”, nuance-t-il toutefois. Quel est le profil type des personnes qui décèdent du Covid-19 ? “La moitié des personnes qui sont décédées du Covid-19 avaient plus de 83 ans, et les trois quarts avaient plus de 75 ans. Les deux tiers des gens décédés avaient une maladie chronique”, explique le scientifique. “Il y a une petite proportion, qu’on estime à 3%, de sujets de moins de 65 ans qui étaient en parfaite santé et qui sont morts du Covid-19”, conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne