Coronavirus : la filière alimentaire s’organise

France 2

Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de perturber l’économie, la filière alimentaire est particulièrement touchée. En effet, les fermetures de restaurants et cantines provoquent une importante réorganisation.

Plusieurs filières sont complètement désorganisées, et notamment l’alimentaire. Les grossistes, qui fournissent notamment les restaurants ou les cantines, aujourd’hui fermés, se retrouvent sans débouchés. Afin de continuer le travail, et de ne perdre ni marchandises ni argent, certains se tournent vers les particuliers. À Carvin (Pas-de-Calais), la viande en gros, habituellement réservée aux professionnels, est désormais livrée aux particuliers. On retrouve également du poisson ou des fruits et légumes. Une réorganisation pour les grossistes, très appréciée par les salariés.

20 à 30 clients livrés par jour

"Ça nous permet de garder notre travail, sans être au chômage partiel et sans avoir de perte de salaire, c’est important", explique Christophe Blondel, préparateur de commandes. La jeune entreprise joue ici son avenir, puisqu’elle a perdu 70% de son chiffre d’affaires avec la fermeture des restaurants. De nombreux distributeurs ont fermé dans les régions françaises. De la commande au paiement, tout se passe sur Internet. 20 à 30 clients sont livrés par jour dans la région, en évitant les contacts. Le service n’est pas rentable pour l’instant, mais a permis à l’entreprise de sauver l’emploi des quatre salariés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne