Coronavirus : la crainte d’une deuxième vague en Chine

FRANCEINFO

Alors que Wuhan (Chine) est en plein déconfinement, le pays pourrait connaître une seconde vague épidémique liée au coronavirus.

L’épidémie de coronavirus est loin d’arriver à son terme en Chine. « Il y a toujours la possibilité d’une deuxième vague, notamment avec ses Chinois qui reviennent de l’étranger, porteurs du Covid-19 : 98 nouveaux cas aujourd’hui. Les contrôles ont été resserrés dans les villes frontières et les aéroports », annonce le journaliste Arnauld Miguet en duplex depuis la ville de Wuhan (Chine).

Un déconfinement « très progressif »

Les personnes sont dépistées et, si elles sont testées positives au coronavirus, peuvent être mises en quarantaine durant une période allant de 14 à 28 jours. À Wuhan, foyer de contamination du virus, les précautions restent de rigueur. « Le port du masque reste obligatoire. Il le sera jusqu’à l’été, les contrôles de température aussi. La vie sociale n’a pas repris, loin de là. Le déconfinement est très lent et très progressif », décrit Arnauld Miguet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne