Coronavirus : la course aux vaccins est lancée

Face à la pandémie, la course aux vaccins est lancée. Des laboratoires font monter les enchères. Face à la polémique de réserver le premier aux Etats-Unis, le groupe Sanofi a fait marche arrière. Mais les travaux continuent.

Il ne faut sans doute pas espérer de vaccin avant 18 mois et ce serait sans doute très rapide comme délai. Cependant, les recherches avancent et il y a pas moins de 116 candidats-vaccins à travers le monde, dont huit en phase de tests en Chine, au Royaume-Uni, en Allemagne et deux aux Etats-Unis. Ces derniers ont un laboratoire très performant : Moderna. Il a réussi l'exploit de concevoir un candidat-vaccin en l'espace de 42 jours alors qu'il faut en général plusieurs mois, explique Pauline Forgue en plateau. Des essais cliniques ont d'ailleurs commencé en mars dernier. En France, c'est vers l'Institut Pasteur que les regards se tournent. Il y a trois projets de vaccins réalisés simultanément à partir du virus de la rougeole. Les premiers résultats sont attendus à l'automne.

Où en est Discovery ?

L'essai Discovery aussi a-t-il des chances d'aboutir sur des résultats ? "Ils ne sont pas très concluants", avance notre journaliste Pauline Forgue. L'essai visait à étudier l'efficacité de quatre molécules dont l'hydroxychloroquine. 3 000 patients devaient même venir de toute l'Europe mais il y a à l'heure actuelle seulement 742 participants et essentiellement des Français. Des pays comme les Etats-Unis sont prêt à mettre beaucoup d'argent sur d'autres projets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne