Coronavirus : la Chine toujours à l'arrêt à cause du virus

À Wuhan (Chine), ville dont est partie l'épidémie, la barre des 400 décès vient d'être franchie. La vie économique de la cité est toujours à l'arrêt.

La ville de Wuhan (Chine) fonctionne toujours au ralenti. L'épicentre de l'épidémie est placé en quarantaine. Les écoles comme les entreprises ont fermé leurs portes. Les liaisons ferroviaires et aériennes sont quant à elles toujours suspendues. Et la situation n'est pas près de s'améliorer avec la barre des 400 décès franchie, ainsi que la contamination de 3 000 nouveaux cas en une seule journée, indique le correspondant Asie de franceinfo, Arnauld Miguet, depuis Wuhan. La propagation du virus s'accélère.

Nouvelles villes confinées

Les autorités chinoises ont annoncé de nouvelles mesures. La ville de Hangzhou, où se trouve le siège du géant du commerce Alibaba, est désormais soumise à des consignes de sécurité. Les habitants sont désormais confinés chez eux. Selon les estimations les plus optimistes, le pic du virus devrait être atteint dans les dix prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne