Coronavirus : l'Italie tente de s'organiser pour ses vacances d'été

La question des vacances se pose en France, mais également pour d'autres pays. En Italie, les choses se précisent. Les plages seront accessibles sous conditions. C'est ce qu'explique notre envoyé spécial pour France Télévisions à Rome, Alban Mikoczy.

Au total, la côte italienne compte 8 000 kilomètres de plages ensoleillées et désertes à l'heure actuelle avec l'épidémie de coronavirus qui sévit dans le monde. En Italie, "pour l'instant il est totalement interdit d'aller s'y baigner ou d'aller y bronzer un peu" précise Alban Mikoczy, en direct de Rome. Néanmoins, la situation va changer, même si le journaliste préfère prévenir que tout ne sera pas comme avant : "Il y a un assouplissement qui sera annoncé dimanche 26 avril, mais ne comptez pas sur un été normal. Ce sera un été très particulier."

 Prévenir de son déplacement à la plage

Certaines solutions sont déjà envisagées : "Ce qui est assez probable, c'est que les plages seront accessibles seulement sur réservation." Il faudra donc prévenir de son déplacement à la plage. D'autres régions comme la Sardaigne, par exemple, veulent mettre en place des certificats de bonne santé pour permettre l'accès au littoral.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne