Coronavirus : l'Italie pleure ses morts

France 2

L'Italie est l'un des pays les plus touchés au monde par le Covid-19 avec un bilan qui ne cesse de s'alourdir. Des mesures de confinement ont été prises il y a une dizaine de jours mais l'épidémie progresse.

Avec plus de 4 000 morts depuis le début de l'épidémie de Covid-19, l'Italie dépasse le bilan enregistré en Chine. "Oui mais parce que l'Italie est transparente sur le nombre de victimes, transparente sur les difficultés qu'elle rencontre actuellement pour gérer l'épidémie. Ce qu'il se passe en Italie permet aux Français de mieux se préparer parce que c'est peut-être comme cela que la France pourrait avoir un bilan moins lourd. Dans le nord du pays, la situation est dramatique", constate le journaliste Alban Mikoczy, en direct depuis Rome (Italie).

L'armée récupère le corps des victimes

Une lente procession de camions militaires quitte Bergame de nuit. Près de 60 cercueils sont transportés dans le convoi, les victimes du Covid-19 de ces derniers jours. Les cimetières de la ville sont débordés. Alors, les militaires font le tour des hôpitaux pour récupérer les corps des victimes et procèdent aux crémations, sans les familles. Il n'y a plus de bénédiction religieuse puisque 24 prêtres sont morts. À Piacenza, l'armée a installé en urgence un hôpital de campagne pour ajouter des lits. Il faudrait d'urgence que le nombre de morts diminue mais ce n'est pas la tendance. Selon certains médecins chinois, les mesures de confinement ne sont pas correctement respectées par les Italiens. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne