Coronavirus : l'importance de soigner... les soignants

FRANCE 3

Une initiative de l'hôpital d'Abbeville (Somme) permet aux soignants de se détendre et de mieux supporter la charge de travail.

Des mains sur les maux. En pleine période de coronavirus, les soignants sont très sollicités et leur corps répond en envoyant des contractions. Pour une infirmière qui travaille jusqu'à 12 heures d’affilée, les douleurs cervicales deviennent pesantes. D'où sa venue à cette séance d’ostéopathie, une initiative inédite instaurée par l'hôpital d'Abbeville (Somme) afin de soigner... les soignants.

Risque d'arrêt de travail

"Si vous intervenez suffisamment tôt, vous avez de bons résultats. Mais si vous tardez, vous allez avoir des soignants en arrêt et de grosses difficultés à les remettre au travail", affirme Vincent Soriot, chef du service de la douleur. Les médecins consultent eux aussi. Un chirurgien a été l'un des premiers à venir pour soigner des douleurs lombaires. Il ressent le manque des opérations déprogrammées.

Vous êtes à nouveau en ligne