Coronavirus : l'immunité pose question et inquiète l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) soulève un problème : celui de l'immunité. Il n'y a pas de preuves, à ce jour, selon l'institution, que des personnes déjà infectées soient immunisées.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à la plus grande prudence. Pour l'heure, impossible de dire si les personnes guéries du coronavirus sont immunisées. L'institution a précisé samedi 25 avril : "Il n'y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps sont protégées contre une deuxième infection."

 Interrogation sur la fiabilité des tests

Cette mise en garde vise des pays comme le Chili, qui souhaite délivrer des certificats d'immunité aux personnes guéries. Ils doivent permettre le déconfinement pour reprendre progressivement l'activité dans le pays. L'OMS s'interroge également sur la fiabilité de certains tests. C'est ce qu'elle a communiqué : "les tests sérologiques actuellement utilisés ont besoin d'une validation supplémentaire pour déterminer leur exactitude et leur fiabilité." Ces annonces interviennent alors que samedi 25 avril, la barre symbolique des 200 000 morts du Covid-19 a été franchie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne