Coronavirus : l'immunité croisée pourrait-elle nous immuniser ?

Notre système immunitaire pourrait être plus fort grâce à d'autres virus contractés par le passé. Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à le penser et ce grâce à l'immunité croisée.

"L'immunité croisée, c'est un concept selon lequel une personne serait immunisée contre le Covid-19 grâce à une contamination passée à un autre coronavirus", explique la journaliste de France Télévisions Siegrid de Misouard. Le Covid-19 est un coronavirus parmi d'autres. Le Sras en est un autre et d'autres sont responsables par exemple d'un simple rhume. On pourrait donc être en contact avec l'un d'entre eux. On aurait développé des anticorps et ceux-ci pourraient nous protéger contre le Covid-19. C'est l'avis de scientifiques américains qui ont publié des études dans des revues. Selon eux, une grande partie de la population, 40 à 60% serait immunisée contre le Covid-19. Ainsi, l'épidémie serait derrière nous car ces taux sont proches de l'immunité collective qui permettrait d'endiguer l'épidémie.

Les chiffres encourageants

Pourquoi les scientifiques croient à l'immunité croisée ? Les derniers bilans sont bons, comme ceux en réanimation et ce malgré le déconfinement. On est passé de 7 148 cas au plus fort de la crise à 1 609 aujourd'hui mais les scientifiques appellent à la prudence. Certaines personnes déjà entrées en contact avec un autre coronavirus pourraient développer des symptômes, mais de moindre intensité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne