Coronavirus : l'Europe dans la tourmente d'une réponse économique

Jeudi 23 avril, Emmanuel Macron s'est exprimé sur une relance économique européenne pour faire face à la crise du coronavirus. Mais la réponse n'est pour le moment pas trouvée et la tâche incombe désormais à la Commission Européenne, qui devra présenter une proposition de budget d'ici au 6 mai.

On peut voir du positif concernant le dialogue qu'Emmanuel Macron a rapporté jeudi 23 avril selon le journaliste Pascal Verdeau : "Si l'on regarde le verre à moitié plein, il y a un accord sur la nécessité d'un fond de sauvetage." En revanche, la dette pose toujours problème dans son partage entres les Etats membres. Cette proposition de capacité commune d'endettement portée par la France et huit autres pays n'arrive pas à passer pour le moment.

L'Allemagne change son point de vue et apporte des propositions

Ce sont les pays nordiques et les Pays-Bas qui restent hostiles à tout transfert financier. L'Allemagne a, de son côté, fait énormément évoluer son point de vue jeudi 23 avril. Angela Merkel a proposé des contributions plus importantes au budget européen. "Le budget européen c'est l'autre instrument de la relance" selon le journaliste de franceinfo. Sur le fond, chaque dirigeant a conscience du danger, chaque pays devra redémarrer d'un bon pied.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne