Ile-de-France : l'attestation dans les transports aux heures de pointe supprimée dès le 16 juin

Le premier jour du déconfinement, les forces de l\'ordre étaient venues prêter main forte au personnel de la RATP pour vérifier les attestations et le port du masque dans les transport, le 11 mai 2020 à Paris.
Le premier jour du déconfinement, les forces de l'ordre étaient venues prêter main forte au personnel de la RATP pour vérifier les attestations et le port du masque dans les transport, le 11 mai 2020 à Paris. (ROMUALD MEIGNEUX / SIPA)

Sauf motif impérieux, une attestation délivrée par l'employeur était jusqu'à présent nécessaire pour prendre le métro, le bus ou le RER entre 6h30 et 9h30 et entre 16 et 19 heures.

L'obligation de présenter une attestation de son employeur pour prendre les transports en commun en Ile-de-France aux heures de pointe sera supprimée à partir du mardi 16 juin, a annoncé, lundi, la préfecture de la région Ile-de-France. Un peu plus tôt, le secrétariat d'Etat aux Transports avait pourtant indiqué à France Télévisions que cette obligation ne serait levée qu'à compter du 22 juin. 

La préfecture de région répond ainsi à une demande de la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, qui avait souhaité, sur France 2, "la suppression de l'attestation employeur dans les transports""Le port du masque devra rester obligatoire encore plusieurs semaines, vraisembablement jusqu'aux départs en vacances, à la mi-juillet, pour protéger tout le monde", avait-elle précisé.

L'abandon de cette attestation vient s'ajouter aux autres levées de restrictions annoncées par le président de la République dans son allocution télévisée de dimanche, comme la réouverture des collèges et des écoles et le passage en zone verte de tous les départements français à l'exception de Mayotte et de la Guyane.

Vous êtes à nouveau en ligne